• Episode 3 : L'attaque du dinosaure

    Episode 3 : L’attaque du dinosaure

    Miya continuait d’arpenter les rues de la ville de Domino-City, devenu Bataille-Ville pour l’occasion de ce duel. Elle rêvé de pouvoir mettre la main sur Bakura, ce garçon l’avait particulièrement intrigué… et puis elle avait envie de lui clouer le bec. Elle avait envie de savoir lequel des deux étaient le plus doué au duel de monstres. Alors qu’elle marchait, elle aperçut sa sœur au loin en compagnie d’un jeune garçon brun, qu’elle venait de bousculer. Miya leva encore les yeux au ciel, la maladresse de sa sœur était … exaspérante. Elle remarqua également Seto Kaïba, c’était aussi une personne à qui elle avait envie de clouer le bec, mais elle n’était pas folle, et savait qu’elle n’était pas à la hauteur…. Pas encore.

    Elle fit demi-tour, laissant sa sœur à ses aventures, et faillit entrer en collision avec un autre garçon. Elle avait déjà vu le bonhomme à la télévision, un duel de championnat régionale.

    • Tu es Rex Raptor ? fit-elle avec le sourire. Elle avait toujours voulu battre son deck de dinosaures.
    • Ouais… Tu veux faire un duel ? Je serais le vainqueur.
    • Et bien, qu’attendons-nous ! proposa la jeune fille avec le sourire.

    Elle mit en jeu deux cartes de localisation et sa carte rare, Belial, marquis des ténèbres. De son côté, Rex mit en jeu lui aussi deux cartes, et sa carte rare, Driceratops des ténèbres. Les deux jeunes gens se mirent en place dans la ruelle pour s’affronter. Miya l’ignorait, mais un certain garçon aux cheveux blancs l’observait de loin.

    • Je commence, s’écria la jeune fille.

    Elle piocha sa première carte, il s’agit du terrain Ténèbres/Yami une carte magique lui permettant de pouvoir changer le terrain des ténèbres augmentant les points d’attaque de ses démons de deux cents points, mais ce n’était pas très utile pour le moment. Elle avait en main, donc livre arts secrets, rugissement menaçant, destruction de la carte, annulation d’attaque et Tortue île. Elle plaça Tortue île en mode défense face cachée, puis posa annulation d’attaque en carte piège.

    • Je place donc ces deux cartes et termine mon tour, à toi de jouer.
    • Très bien, je tire, annonça Rex, je joue la carte Typhon de l’espace mystique pour détruire ta carte piège. Et je joue la Bête folle de l’espace (1400att, 1200df), et j’attaque ton monstre retourné.
    • Aie ! fit Miya avec un étrange sourire,

    Les points de défense de sa carte étaient plus élevés que son monstre, ce qui fit que c’est lui qui perdit des points de vie.  Rex fit une grimace, et mit une autre carte face caché, avant de mettre sa bête folle en mode défense.

     

    Miya :  4000 – Rex : 3400

     

    • A mon tour, je pioche ! fit Miya en tirant sa carte, elle avait maintenant Mataza (1300/1200) en main. Je pose Mataza en mode attaque, et attaque ta bête folle, annonça donc la jeune fille.

    Heureusement qu’il avait mit son monstre en mode défense, sinon elle n’aurait pas pu le vaincre, le monstre fut détruit, et au fond, elle fut soulagée que sa carte cachée ne soit pas un piège. Elle profita de l’effet de sa carte pour attaquer une deuxième fois avec son monstre. Rex fit encore une grimace, mais une fois redressé, il avait sur le visage un sourire qui ne disait rien de bon à Miya.

    • Je pose une carte face cachée, à ton tour.

    Miya : 4000 – Rex : 2100

    • Parfait, à mon tour, s’écria Rex en piochant une nouvelle carte.

    Il invoqua alors Roi Rex à deux têtes (1600 att / 1200 df). Il joua en plus la carte tornade de poussière pour éliminer son piège, et il pouvait attaquer Mataza, qui ne fit pas le poids face au Roi Rex. Il pose aussi une autre carte face cachée et termina son tour.

    Miya : 3700 – Rex : 2100

    • A mon tour, annonça la jeune fille, en piochant la carte de Lajinn (1800att/1000def).

    Cette carte lui permettait de pouvoir battre son Roi Rex à deux têtes, elle le posa donc et lança son monstre à l’attaque, sauf qu’il activa une carte piège, le clone éphémère, et choisit de copier sa tortue île (1100att/2000def), il protégeant ainsi ses points de vie, mais également son monstre, et Miya perdit des points de vie de son côté. Elle serra les dents, ce n’était pas le duel le plus facile qu’elle ait mené mais pas non plus le plus ardu. Elle allait gagner, elle devait simplement avoir confiance en ces cartes.

    Miya : 3300 – Rex : 2100

    • A mon tour, je pose une carte face cachée et termine mon tour, dit le jeune homme avec encore ce même sourire sur le visage.
    • A moi, dit Miya en tirant sa carte Waboku, cela lui permettrait sans doute de sauver son monstre au moins un tour, mais si elle ne tire pas la carte qu’il faut, elle allait avoir des ennuis.

    La jeune fille se méfiait quand même de la carte qu’il venait de poser face cachée, il avait ce sourire sur le visage, et il n’avait pas mis son monstre en mode défense, Miya suspectait un piège.

    • Je pose une carte face cachée, et je termine mon tour, renonça à attaquer sur ce tour-ci.
    • C’est donc à moi, tu aurais dû attaquer, tu aurais gagné, ma carte cachée était la destruction terrestre, qui me permet de détruite ta tortue-île ! fit Rex.

    Miya grimaça et soupira en mettant sa carte monstre dans le cimetière, elle n’aimait vraiment pas la tournure que prenait les choses.

    • Et ce n’est pas fini, fit le garçon, je sacrifie mon Rex roi à deux têtes pour faire entrer en jeu Driceratops des ténèbres (2400att/1500df).

    Rex continuait de sourire, et lança son monstre à l’attaque, Miya activa sa carte piège Waboku, sauvant ce monstre pour un tour.

    • Zut ! fit Rex, mais tu seras morte au prochain tour, annonça-t-il.

    Effectivement, si elle ne tirait pas la bonne carte, genre maintenant, elle allait perdre son monstre, d’autant plus qu’avec l’effet de son Driceratops des ténèbres, qu’elle mette son monstre en défense ou en attaque, elle allait perdre des points de vie.  Elle posa sa main, et pria le Déesse des cartes de bien vouloir l’aider. Miya prit sa carte en main, sans oser la regarder, elle jeta un coup d’œil. Elle venait de mettre la main sur le Pendentif Noir.

    • Bien, c’est à moi de jouer. Pour commencer, j’active Yami, qui augmente les points de Lajinn de 200 points.
    • Ce n’est toujours pas suffisant pour battre mon Driceratops, fit Rex, qui semblait un peu trop sûre de lui…
    • Mais ce n’est pas tout, je viens de tirer, Pendentif Noir, qui lui ajoute 500 points. Si mes calculs sont exactement, Lajinn à 2500 points. A toi, Lajinn, détruire son Driceratops.

     

    Miya : 3300 – Rex : 2000

     

    • Non ! fit Rex désespéré.
    • Toi, qui avait mis si longtemps à l’invoquer. Bien c’est à toi de jouer, dit Miya en regardant les deux cartes qu’il lui restait en main, Livre d’arts secrets et Destruction de la carte, pas très utile pour le moment.
    • Bien, je tire, fit Rex, mais la déesse des cartes semblait l’avoir abandonné, puisqu’il posa qu’un monstre en défense.
    • Bien à moi ! dit Miya.

    Si elle tirait un monstre, elle pourrait avoir une chance de lui infliger des dommages directement sur ses points de vie.  Elle était beaucoup moins stressée qu’un tour auparavant, mais elle avait bien envie d’en finir au plus vite avec ce duel. Elle tira la carte Médicament Rouge, bon ce n’était peut-être pas très utile, mais pour le moment, elle avait encore la chance de son côté.

    • J’attaque ton monstre face cachée avec Lajinn. Et je termine mon tour ! fit Miya, qui ne pouvait rien faire de plus pour le moment.
    • A moi. Je pioche, dit-il.

    Miya observait toujours ses adversaires, ils laissaient toujours transparaître leurs émotions quand ils tirent des cartes, elle espérait ainsi pouvoir percer leur stratégie bien avant eux. Etrangement, Aimy était toujours douée pour cette partie, elle arrivait à percer les stratégies des autres, sans même s’en rendre compte. Elle ferait une redoutable duelliste, si elle s’y intéressait un peu, mais en vain. Pourtant, Miya avait essayé de lui apprendre mais elle n’avait pas du tout adhéré au jeu. Pour en revenir, à Rex, ce petit sourire en coin, ne lui disait rien qui vaille.

    • Bien à moi, pour commencer je fais entrer en jeu, la carte Appel de l’être hanté, qui me permet de ramener mon Driceratops du cimetière.
    • Il est toujours moins fort que Lajinn ! fit Miya en fronçant les sourcils, elle ne savait pas du tout où il voulait en venir.
    • C’est vrai, mais j’ai tiré cette petite carte : Carte Dévastée, qui octroie 200 points de plus à mon monstre. Attaque Lajinn ! fit Rex avec le sourire.

    Miya perdit donc 100 points de vie, mais aussi son monstre. Elle n’aimait pas du tout ça, elle qui croyait avoir gagner, comme quoi, il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers, tout peut arriver dans un duel. Et elle pouvait encore retourner la situation.

    Miya : 3200 – Rex : 2000

     

    • A moi, fit la jeune fille, un peu inquiète de la suite de ce duel.

    Elle venait de tirer Tornade de poussière, elle allait pouvoir détruire sa carte de l’être hanté, et son Dricimachin ne serait plus sur le terrain, mais au prochain tour, il pourrait porter une attaque directe, parce qu’elle n’a aucun monstre pour se protéger.

    • Bien, je joue Tornade de Poussière et détruit ta carte piège, et ton monstre retourne dans le cimetière, en espérant qu’il va y rester cette fois. Ensuite je pose cette carte face cachée. Et je termine mon tour.
    • A moi, fit Rex avec son sourire, il tira sa carte. Bien je joue le Dragon Rampant N°2 (1600att/1200df). Et j’attaque directement tes points de vie ! dit-il.

    Miya serra les dents, mais elle ne pouvait qu’encaisser cette attaque, sans rien dire. Elle allait devoir bien jouer maintenant, et surtout avoir la bonne carte, car encore une attaque de ce genre, et elle serait à zéro.

    Miya : 1600 – Rex : 2000

    Miya piocha donc sa carte, et tira le sorcier des damnés (1450att/1200df), bon tel quel, il ne peut pas gagner contre le Dragon de Rex, mais elle a toujours le livre d’arts secrets dans sa main, ce qui donne 300 points d’attaques de plus à son monstre, elle pourrait donc vaincre son monstre.

    • Bien pour commencer, je vais lancer le sorcier des damnés en mode attaque, et activait la carte magique Livre d’Arts secrets pour lui donner un coup de pouce. Dis aurevoir à ton monstre, Rex !

    Miya : 1600 – Rex : 1850

    • A moi de jouer ! cria Rex.

    Il semblait avoir envie d’en finir au plus vite, mais aucun des deux ne semblait vouloir laisser la victoire à l’autre. Il tira donc sa carte et plaça un monstre en mode défense, avant de laisser la main à Miya. Elle avait besoin d’un autre monstre pour enfin en finir avec ce bonhomme.  Elle tira à son tour, Opticlops (1800att/1700df). Elle le posa en mode attaque sur le terrain et lança donc son monstre sur celui placé en défense, et le détruisit. Et lança le sorcier des damnés directement sur les points de vie de Rex, ce qui lui en restait plus que 100.

    Miya : 1600 – Rex : 100

    Mais cela ne voulait pas dire que la victoire lui était acquise, il lui suffirait de tirer la bonne carte, au bon moment pour en terminer avec elle. Miya devait donc encore faire preuve de prudence, avant de crier victoire trop tôt, celui lui était arrivé souvent dans les premiers duels, qu’elle avait fait dans les tournois régionaux, d’ailleurs elle avait bien failli affronter Rex, quelques semaines auparavant, mais elle avait été éliminée du tournoi, avant les demi-finales.

    • Je termine mon tour, à toi de jouer.

    Rex tira sa carte, il posa un monstre face cachée, et termina son tour. Miya tira une carte, Terra le terrible (1200att/1300def), et lança Opticlops à l’attaque, sauf qu’il se heurta au Lézard Ballon (500att/1900df). Et en plus, quand ce monstre serait détruit, il prendra 400 x le nombre de tour qu’elle a mis le détruire, autant dire qu’il fallait le détruire au prochain tour. En attendant, elle venait de perdre 100 points de vie.

    Miya : 1500 – Rex : 100

    • A moi de jouer, je pioche ! dit Rex.

    Pour gagner, il lui suffisait que son monstre reste sur le terrain pendant quatre tours, et elle aurait zéro point de vie, le plus logique serait donc de protéger son monstre.  

    • Je pose une carte face caché, et termine mon tour.

    La jeune fille piocha sa carte, cela ne pouvait qu’être celle-ci la bonne, sinon elle était vraiment cuite. Heureusement pour elle, elle tira Esprit de combat, c’était une carte magique qui lui permettait d’augmenter les points d’attaque de son monstre de 300 points pour chaque monstre contrôlé par son adversaire.  

    • Bon j’active Esprit de combat, sur Opticlops, ce qui fait qu’il a 2100 points d’attaque, j’attaque donc ton lézard.
    • Grâce à son effet, tu perds 800 points, puisqu’il est resté deux tours.

    Miya : 700 – Rex : 100

    • Cela n’a pas d’importance, puisque j’attaque avec mon sorcier des damnés directement tes points de vie.

    Miya ne savait pas quelle carte, il avait posé face cachée, mais il n’avait pas eu le temps de mettre au point sa future stratégie, elle venait de réduire ses points à zéro, et elle était bien contente et soulagée d’avoir gagner ce duel, enfin. La jeune femme récupéra ses deux cartes de localisation, et sa carte rare, le laissant tout seul, ruminait son chagrin, et sa défaite, sans même un seul regard vers lui.